Après ma première déconvenue avec ma toile d'Airelle, j'ai décidé de remettre très vite le couvert, car ce modèle me plaît beaucoup. Cette fois-ci, je décide de faire bien attention dans mon choix de tissu, afin de trouver deux matières assez légères et fluides pour avoir un bon rendu. J'opte donc pour un coton léger couleur carbone, associé à un Liberty Mitsy bleu.

Pas de soucis dans la réalisation, si ce n'est mon éternelle étourderie qui m'a value d'user du découd-vite. Bah oui, quand tu es nouille et que tu te rends compte que tu as monté le panneau avant à l'envers (après avoir inséré le passepoil, fait des surpiqûres et surtout assemblé et surpiqué les côtés... rien que ça madame !), tu uses un moment de ce maudit outil après avoir bien entendu lancé de très  vilains mots que j'aurai la décence de garder pour moi. J'ai hésité un moment à laisser comme ça, mais je me suis dit que les pinces visibles sur l'extérieur, c'était moyen quand même (je plaisanteeeeeeeeeee bien sur !). Après avoir donc tout défait et tout remonté à l'endroit, je n'ai pas rencontré d'autre problème particulier.

Alors que dire sur ce modèle, si ce n'est que je l'adore ! La coupe est vraiment flatteuse, les pinces épousent bien la forme du corps, et ce patron permet plein de déclinaisons possibles. Je n'ai pu m'empêcher de rajouter du passepoil (une fois que tu y goûtes, tu es foutue, tu ne pourras pas dire que je ne t'ai pas prévenue). Pas d'autres modifications, si ce n'est que je n'ai pas voulu mettre de col. La réalisation du col en V est assez délicate, mais avec de l'attention (et toujours mon ami le découd-vite grrrrr), ça se passe quand même pas trop mal.

Place aux photos !

Photo 1447

Photo 1458

Photo 1452

Photo 1455

Photo 1453

La prochaine fois, je ferai attention à faire les plis dans le même sens...

Photo 1485

Photo 1490

Photo 1486

Contente du résultat pour l'Airelle, j'ai du coup tenté une toile de Datura dont je vous parlerai bientôt, avec l'essai d'une technique pour agrandir le patron à la poitrine, sujet que je développerai sûrement un peu plus d'ailleurs.