1 pom et 3 vers

23 septembre 2016

Centaurée

Après une longue coupure, je reviens sur la pointe des pieds, pour vous présenter deux robes d'été toutes légères.

Comme je suis toujours à la bourre une rebelle, je me suis enfin décidée à coudre un patron qui existe depuis plusieurs années, à savoir la jolie robe Centaurée de Deer and Doe. Après une rapide toile pour tester le tombé et la taille, je me suis vite décidée une première version dans un joli coton rouge à pois blanc. J'avais craqué sur ce tissu chez Eurodif, pour son petit côté vintage. Je n'ai pas rencontré de difficulté particulière pour réaliser l'assemblage du corsage avec insertion de passepoil entre les empiècements. Pour celles à qui ce type d'empiècement fait peur, rassurez-vous, en prenant le temps, tout se passe très bien ! La fermeture éclair invisible demande elle aussi un petit peu de patience, mais j'ai enfin trouvé la bonne technique et ça s'est fait tout seul. J'ai eu l'idée de rajouter un petit ruban de dentelle sur le bas de la robe, pour accentuer le petit côté rétro de celle-ci.

Sur les photos, certaines remarqueront peut-être deux pressions étoilées au dos de la robe sous les bretelles. Pour faire joli pensez-vous ? Et bien c'est surtout pour cacher le genre de boulette dont je suis experte, à savoir faire un trou avec le ciseau au moment d'ajuster la longueur des bretelles. Du coup, on se triture les méninges pour trouver une façon de cacher la misère...

IMG_0309

IMG_0311

IMG_0312

IMG_0316

IMG_0318

IMG_0229

IMG_0233

IMG_0234

J'ai tellement aimé la légèreté de ce modèle, idéale et top confort à porter pendant les chaudes journées d'été, que j'en ai bien vite réalisé une deuxième. Pour cette seconde version, j'ai voulu encore plus de légèreté, en utilisant une espèce de coton très souple et fluide, type viscose, mais en plus épais, bref, ce coupon dort dans mon placard depuis des années, donc provenance tout aussi inconnue que sa composition. Mais malgré ça, ce tissu est d'un confort absolu, et je suis assez fière car j'ai réussi à optimiser ce petit coupon en cousant une Centaurée et dans les chutes, une Joueuse de MLM Patrons, qui fera l'objet d'un prochain billet. Pour égayer cette version, j'ai inséré un passepoil jaune soleil (fait maison) dans les empiècements du corsage et utilisé le même biais pour les bretelles. Fermeture invisible posée "finger in the noose", grâce à ma super technique (qui n'est en fait que le mode d'emploi du pied à FE invisible, merci encore Nolwenn de me l'avoir gentiment envoyé). Pour le bas de la robe, j'ai eu envie de tester un point fantaisie de ma MAC, et ça a plutôt pas mal fonctionné, je suis fan du résultat.

IMG_0302

IMG_0305

IMG_0306

IMG_0308

IMG_0252

IMG_0255

Côté taille, j'ai pris le 46, en me basant sur la mesure de mon tour de poitrine. Certains trouveront peut-être que ces robes sont un peu larges à la taille, mais quand on a comme moi un petit bidon au-dessous et surtout au-dessus du nombril, on est obligé de faire large, au risque de vite tomber dans un résultat "femm enceinte"...

IMG_0260

Tout allait bien lors de cette séance photo, jusqu'à ce que mon regard se pose sur le tricycle de mon petitou... Comme dit une célèbre marque de vêtements pour enfants "à quoi ça sert d'avoir des vêtements si on peut rien faire dedans !!!".

IMG_0246

IMG_0247

La fin de ce billet amène avec lui la fin de ma réputation si encore j'en avais une et si jamais mes enfants tombent sur ces photos, la fin de toute crédibilité à leurs yeux ^^ 

Posté par benedicte0408 à 16:45 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :


19 juillet 2016

La Captivante

Un petit apparté avant de commencer à parler couture. Une fois de plus, l'actualité bien trop lourde de ces derniers jours me rend le coeur lourd et l'immense envie de m'enfermer dans une bulle de sécurité auprès des miens en les serrant très fort. Je n'en dirai pas plus car j'ai du mal à trouver les mots, mais je pense fort aux familles touchées par la folie des hommes, qu'elles soient de France, de Belgique, d'Irak ou d'ailleurs...

________________________________________________________________________________________

 

Difficile du coup d'enchaîner avec quelque chose d'aussi léger et frivole que la couture, mais afin de ne pas broyer trop de noir et de perdre espoir, on se doit de continuer d'avancer et de vivre. Certes la couture ne fera pas avancer le monde ni le rendre meilleur, mais si elle peut nous permettre d'y trouver un petit peu de bonheur, alors autant en profiter !

Il y a quelques semaines, Marisa m'a une nouvelle fois contacté pour me demander si j'acceptais de tester son tout nouveau patron, à savoir La Captivante. J'ai bien évidemment dit oui, d'autant plus quand j'ai vu le dessin technique. La Captivante est un patron qui offre de nombreuses possibilités. En effet, Marisa nous propose un patron qui peut se décliner soit en petit haut, soit en robe, avec au choix : patte de boutonnage, empiècements sur l'avant et/ou au dos, manches longues, courtes ou 3/4.

Captivante

Pour ma part, j'ai décidé de jouer le jeu à fond en réalisant la version robe, avec la patte de boutonnage, les empiècements sur l'avant et sur le dos, mais avec les manches courtes (je ne désespérais pas de voir le soleil revenir en ce début de mois de juin maussade).

Pour le choix des tissus, j'ai comme d'habitude frôlé la surchauffe, mais au final, pas plus longtemps que d'habitude c'est à dire un certain temps quand même quand on est une éternelle indécise en manque de confiance en soi. J'ai utilisé comme tissu principal une jolie popeline noire à motifs très discrets provenant de chez Etoffes des Héros, associé à un coton blanc à pois noirs de chez Mondial Tissus. J'ai agrémenté les découpes d'un petit ruban de dentelle, bien m'en a pris, j'aime beaucoup le rendu assez rétro que cela donne.

IMG_0208

IMG_0210

IMG_0212

Côté modifications du patron, il y en a peu, je me suis contentée d'ajuster l'ampleur à la poitrine en retravaillant l'emplacement de la pince et en jouant sur la largeur de la blouse. Je suis partie de la taille L pour ce qui est du haut du patron et je suis descendue en taille M au niveau de la taille. J'ai aussi élargie les pinces situées dans le dos. C'est d'ailleurs une super idée que de mettre des pinces à cet endroit là, de cette façon, on peut ajuster au mieux le patron quand on a une cambrure assez importante comme la mienne (cambrure dont je me suis rendue compte en me mettant à la couture d'ailleurs ^^).

IMG_0215

IMG_0216

IMG_0220

Vous avez du remarquer que j'ai parlé de robe au début et que je finis avec une blouse. Venons-en au pourquoi du comment. J'ai entièrement réalisé la robe tout d'abord. J'ai suivi à la lettre les explications de Marisa ... J'ai utilisé son pas à pas qu'elle avait réalisé pour L'Indécise pour la patte de boutonnage et tout s'est bien passé de ce côté-là. J'ai pris mon temps pour l'empiècement en V au dos. Celui-ci demande de l'application, mais tout s'est bien passé là aussi. J'ai monté les poches, assemblé la robe, puis est venue le temps de l'essayage. Et c'est là que ça a pêché, car une robe en coton non marquée à la taille... et bien avec ma morphologie, je n'aime pas du tout ! Et sachant que je ne porterai pas la robe en l'état, même avec une ceinture (j'aime pas ça non plus sur moi, qui a dit que j'étais chiante ? ^^), j'ai décousu les poches et recoupé la robe en blouse. Et avec un pantalon et des petits talons, le résultat me ravit !

IMG_0187

IMG_0191

IMG_0192

IMG_0204

Quand tu n'es pas fan des photos et que tu ne sais jamais quelle tête faire, un conseil : lâche toi ;)

IMG_0205

IMG_0206

Pour conclure, je te remercie une nouvelle fois Marisa pour sa confiance, c'est un honneur à chaque fois :) Tu as fait un super boulot car ce patron permet tout un tas de déclinaisons possibles et on peut le réaliser tout au long de l'année ! Et courez voir les belles réalisations chez les testeuses, à savoir Sophie, Clothilde, et Louise.

Posté par benedicte0408 à 16:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2016

Sariette

Depuis que j'ai mon patron de base, je peux à loisir adapter les patrons, et c'est ce que j'ai fait pour celui-ci. Je suis partie du haut Sariette de Christelle BENEYTOUT. J'ai modifié le devant, notamment pour adapter les pinces poitrines, vérifier qu'il y ait assez d'ampleur à ce niveau là et rectifier la taille. Concernant le dos, je n'ai pas coupé mon tissu en miroir sur la pliure, mais en deux parties, afin de pouvoir rectifier la courbe du dos et ainsi éviter l'effet poche que je connais souvent, dû à ma cambrure.

IMG_0291

IMG_0292

IMG_0293

IMG_0294

IMG_0295

Après une première toile, et quelques rectifications plus tard, je vous montre aujourd'hui ma version définitive. J'avoue que je prends beaucoup de plaisir maintenant à reprendre les patrons, car même si cela prend du temps, je suis tellement contente de me retrouver avec un vêtement qui tombe bien que l'effort en vaut vraiment la peine !

IMG_0248

IMG_0250

IMG_0252

Je suis donc partie de la taille 42, un peu (beaucoup) modifiée. Question tissu, j'ai utilisé un voile de coton trouvé il y a des lustres sur une boutique en ligne dont j'ai même oublié le nom, associée à biais noir qui vient de chez Eurodif.

Jusqu'ici, je n'avais pas encore réalisé de patron de Christelle BENEYTOUT bien que j'en possède quelques uns. C'est chose faite aujourd'hui, et je ne suis pas déçue, cette jolie encolure tombe pile poil, ni trop peu, ni trop creusée, la forme arrondie des manches est originale et le côté liquette sur le dos apporte lui aussi un petit plus. Bref, un petit basique bien sympa à avoir dans sa garde-robe, qui va aussi bien avec une jupe qu'avec un pantalon (objet de mon prochain post ^^).

IMG_0261

Vous excuserez mon teint un peu palot et mes yeux fatigués sur les photos, je sortais à peine de mon syndrome grippal qui m'avait mise bien à plat. D'où peut-être la séance photo qui est un peu parti en vrille par la suite.

IMG_0253

IMG_0254

IMG_0255

J'ai fait quelques changements sur la mise en page du blog, j'espère que ça vous plaira ;)

Posté par benedicte0408 à 09:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2016

Robe Elisa de La Maison Victor

Aujourd'hui, je vais vous présenter une robe cousue il y a un petit moment maintenant. C'est la seconde robe que je couds du magasine La Maison Victor, et comme la première fois, je ne suis pas déçue.

La robe Elisa est tirée du magasine de l'hiver 2014. C'est un modèle de robe cache-coeur, avec de jolies fausses épaulettes qui apportent une petite touche d'originalité à ce modèle au départ tout simple. Je suis partie sur une taille 42, sans aucune modification (je suis tellement habituée à adapter les patrons maintenant que ça me surprend toujours de ne pas le faire avec La Maison Victor).

J'ai utilisé une gabardine extensible bleu pétrole, de chez Buttinette, agréable à travailler, et un joli tombé bien adapté à ce modèle.

Je n'ai rencontré aucune difficulté pour réaliser ce modèle. Les pièces s'emboîtent nickel, les explications sont à peu près claires, bref, je n'ai pas mis longtemps à la réaliser et je suis ravie du résultat :)

Le seul souci que j'ai eu sur cette robe a été avec le tissu. Celui-ci était en effet très marqué dans les pliures du tissu. Malgré un lavage et un repassage soigneux, rien n'y faisait, jusqu'à ce que l'adorable Geneviève (encore merci à toi si tu passes par ici !) me conseille de repasser ma robe avec une patte-mouille, et la magie a opéré, plus de plis disgracieux !

IMG_0322

IMG_0323

IMG_0325

IMG_0326

IMG_0329

IMG_0331

IMG_0226

IMG_0227

IMG_0231

IMG_0233

IMG_0236

IMG_0239

IMG_0242

Posté par benedicte0408 à 11:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2016

Il Grande Favorito, mon premier pull (et pas le dernier !)

Comme je vous l'ai dit l'autre fois, je me suis lancée dans le tricot, et j'y ai même pris goût. A tel point qu'après quelques châles, j'ai eu envie de me lancer dans quelque chose d'un peu plus complexe, à savoir un pull.

Pour une première tentative, je voulais un modèle simple, en français (indispensable pour commencer !), sans couture si possible, et avec des points relativement simples à réaliser. Après un furetage en bon et due forme sur le net, mon choix s'est porté sur Il Grande Favorito, de Isabell Kraemer, grâce à La Cabane d'Elilou , qui pourrait bien devenir mon gourou en tricot si ça continue (si tu lis ces mots Caro, tu comprendras quand j'aurai fini mon prochain projet tricot !). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne l'ai pas regretté un seul instant !

Pour réaliser ce modèle, j'ai utilisé la même laine ou presque que La Cabane d'Elilou (quand je dis que tu es mon gourou !), la Ecological Wool de Cascade Yarns, en couleur Latte, 1 écheveau 1/2 m'aura suffit pour réaliser ce pull. Question taille, je suis partie sur la taille 106 pour mon 100 de tour de poitrine. Ce patron est censé se porter loose, mais je ne suis pas fan des trucs trop amples avec mes petites rondeurs. La taille 106 me semblait donner l'aisance nécessaire à ma généreuse conversation, je ne me suis pas posée plus de questions !

Question réalisation, je n'ai pas eu de difficulté particulière. Je pense que ce modèle est idéal pour les débutantes. Pas de points compliqués, tricot en rond, le tout en 6,5 ce qui fait que ça monte viiiite, ce qui est très gratifiant et encourageant quand on débute. J'ai à peine mis 1 mois pour tricoter ce pull. J'ai encore découvert de nouvelles techniques avec ce modèle, et notamment le magic loop, qui auparavant me semblait une expression obscure est en fait d'une facilité déconcertante !

Quand est venue la fin de cet ouvrage, et le moment fatidique de l'essayage final, j'ai été tout simplement enchantée du tombé de ce joli pull, la taille allait parfaitement, pour une première fois, c'était sacrément gratifiant :) Le seul inconvénient de ce pull est la chaleur de la laine. En effet, celle-ci est épaisse, très chaude, bref, idéale pour la vie en extérieure mais bien moins pour le bureau surchauffé, je sais déjà que je m'en referai un dans une laine un peu plus légère.

IMG_20160123_181603

Quand tu n'as pas de bobinoir, tu bobines comme tu peux ! Devant un épisode de Cousu Main :)

IMG_20160123_174840

L'énorme pelote, assotie au mur de mon salon ^^

IMG_0309

IMG_0298

IMG_0300

IMG_0305

IMG_0279

IMG_0281

IMG_0282

IMG_0286

IMG_0289

J'ai déjà attaqué un deuxième pull, mais en 3,5 cette fois, et c'est beaucoup plus long !

Posté par benedicte0408 à 10:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,


16 avril 2016

Ma robe à moi - #ledéfifleuri

Cela fait un bon moment que je ne vous ai pas présenté de vêtements par ici, non pas parce que je n'en ai pas fait, mais parce que au choix, rayez la mention inutile je couds des basiques qui à mon sens n'ont pas grand intérêt à être montrés ici / je fais de belles ratades /je n'arrive pas à prendre une photo potable de mes cousettes / je cours après le temps un peu, beaucoup, passionément... Bref, il faut faire des choix des fois, et ces derniers temps, j'avoue ne pas avoir eu trop envie de me mettre devant l'appareil photo ou l'ordi (et encore moins pour faire des photos depuis qu'une bourrique de coiffeuse m'a ravagé les cheveux et que j'ai les boules dès que je me vois dans un miroir...).

J'en reviens à mes moutons, ou plutôt à mes fleurs. Sylvie a lancé un petit défi sur Instagram, à savoir coudre sur le thème des fleurs. Je participe rarement aux défis (toujours la peur de ne pas être dans les temps), mais lorsque j'ai vu son appel pour ce joli #défifleuri, il se trouve que j'étais justement en train de coudre ma petite robe d'été à col en V dans un petit tissu à fleurs, j'ai donc profité de l'occasion pour participer.

Cette robe est un en premier lieu un sacré défi avec moi-même. Pour la réaliser, je suis en effet partie d'un patron maison, ce qui est une grande première. J'ai eu la chance de faire la connaissance il y a quelques mois de Geneviève, qui m'a aidé à créer mon patron de base pour le buste et pour la jupe. J'ai donc un patron parfaitement adapté à mes mensurations, qui me permet maintenant de voir d'un seul coup d'oeil si un patron se rapproche de ma morphologie ou pas.

J'ai donc pris mon patron de base, et adapté un col en V sur celui-ci. J'ai également adapté les emmanchures afin d'être à l'aise. Pour le bas de la robe, j'ai honteusement copié la forme de la robe Belladone , ma robe chouchou de Deer and Doe. J'ai donc mis une ceinture, des poches et deux plis plats sur l'avant. J'ai soigné les finitions. Les poches ainsi que la fermeture éclair invisible sont bordées de biais. J'ai préféré une finition avec une parementure plutôt qu'un biais à l'encolure. En parlant de fermeture invisible, j'ai enfin réussi à en poser une de façon vraiment invisible (youpi tralala triple salto avant ^^). Les emmanchures sont finies avec un biais maison, réalisé dans le même tissu que la robe. J'ai trouvé ce tissu à Eurodif au passage.

Moi qui ai toujours eu peur de modifier les patrons, je me prends d'un réel plaisir aujourd'hui à m'attaquer au patronage, à tester, faire des toiles, réajuster, bref, je m'éclate :)

Place aux photos (et ma sale tête, désolée, trop de fatigue en ce moment).

IMG_0013

IMG_0007

IMG_0003

IMG_0005

IMG_0006

IMG_0008

IMG_0009

IMG_0014

IMG_0011

IMG_0016

IMG_0017

IMG_0020

IMG_0024

IMG_0026

IMG_0027

IMG_0031

IMG_0032

 

Posté par benedicte0408 à 18:30 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

08 avril 2016

Coming out tricotesque

Cela fait un moment que je zieute avec les envie les créas au tricot des unes et des autres. J'ai bien tenté un ou deux trendy châle (jamais blogués à ce jour). Je me suis lancée l'année dernière avec le Châle Bryum de Lilofil. Après l'avoir fait deux fois (une première fois presque fini, je me suis rendue compte que j'avais oublié beaucoup de rangs), j'ai enfin réussi à tricoter de manière légère et confortable (comprendre détentue et relax, contrairement au début où j'en avais des crampes tellement je serrais les aiguilles !).

J'ai vite enchaîné, ne voulant pas en rester là. Le point mousse, c'était ok, je voulais donc tenté quelque chose d'un petit peu plus compliqué. J'hésitais entre deux modèles, le châle Abyssal et j'ai également découvert le Cassis Shawlette de Petit Bout de Moi, avec sa jolie dentelle.

Finalement, j'ai réalisé les deux !

J'ai commencé avec le Cassis Shawlette, avec de la laine Phil Soft, couleur acier, de Phildar, 3 pelotes ont suffit de mémoire. Une chouette laine, très agréable à travailler pour un résultat final qui me plaît beaucoup. Ça donne un petit shawl tout en dentelle et aérien.

Le shawl Abyssal, quant à lui, a été réalisé en laine Aviso de Phildar, 5 pelotes. Je l'avais en stock depuis un moment celle-là, mais je n'ai pas accroché avec elle, et le résultat me plaît très moyennement. Le résultat est beau à plat, mais porté autour du coup, ça ne ressemble pas à grand chose, du coup, on va dire que je me suis fait la main sur ce modèle.

Grâce à ces shawls, j'ai découvert les rangs raccourcis, les jetés, pleins de termes qui me semblaient obscurs au premier abord, mais qui au final ne sont pas si compliqués.

Cassis Shawlette

IMG_0010

IMG_0011

IMG_0012

IMG_0013

IMG_0014

IMG_0015

IMG_0016

Shawl Abyssal

IMG_0002

IMG_0003

IMG_0004

IMG_0005

IMG_0006

Forte de ces essais, je me suis lancée dans ce qui s'apparente à un graal à mes yeux, un pull, avec le modèle d'Isabell Kramer, Il Grande Favorito. Mais il vous faudra patienter, il fera l'objet d'un prochain post (ouh vilaine que je suis !).

Posté par benedicte0408 à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

03 mars 2016

Besace Eulalie et sac PB Like ou comment un passepoil moutarde a fait se rencontrer les deux

Il y a quinze jours, une envie subite de me faire un sac m'a prise, et ce n'est pas un mais deux sacs qui sont sortis de l'atelier. Il faut savoir que je me balade toujours avec deux sacs, un sac à main, et un sac pour y mettre mon repas de midi et mon joyeux bazar (comprenez tricot - crochet - patron de couture, au choix, rayez la mention inutile).

Pour mon sac à main, je me suis plongée dans le bouquin de La Petite Cabane de Mavada, à savoir Sac et Pochettes à Coudre. J'ai vite fait mon choix, la besace Eulalie se prêterait très bien à ce nouvel exercice. Une petite recherche dans mon stock et le choix n'aura pas été long pour une fois, les tissus se sont trouvés telle une évidence: un toile en jean, du liberty Mitsi, de la toile grise, ces fournitures venant principalement de chez ma dealeuse couturesque préférée, Mamzelle Fourmi. Le tout agrémenté d'une patte en cuir moutarde de chez Déco Cuir.

Côté réalisation, pas de soucis, si ce n'est que ma machine a toujours autant de mal avec les épaisseurs, c'est passé mais juste juste, je ne me suis pas trop fait de cheveux blancs pour une fois ! J'ai égayé la sangle à l'aide d'un biais décoratif et j'ai inséré un passepoil moutarde sur le rabat extérieur.

Une fois le choix de mes tissus fait pour la besace, mes yeux se sont attardés sur ce fameux passepoil moutarde. Et là, nouvelle évidence (ce devait être un jour béni alleluïa ^^), je l'ai vu dans un sac PB Like, selon le tuto de l'Atelier Clandestin. Associé à un tissu noir à pois blanc et toujours la même toile grise que la besace Eulalie pour l'intérieur, je tenais mon nouveau chouchou.

La réalisation fut vite pliée. Du passepoil, du biais, un peu d'attention et le tour était joué, en moins d'une heure, j'avais mon nouveau cabas devant lequel je craque complètement. La besace m'a pris un peu plus de temps, mais elle aussi me plaît tout autant.

Besace Eulalie

IMG_0204

IMG_0207

IMG_0209

IMG_0210

IMG_0212

IMG_0213

Sac PB Like

IMG_0215

IMG_0220

IMG_0221

IMG_0222

 

Posté par benedicte0408 à 09:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2016

On est Aristo ou on ne l'est pas !

Il y a quelques semaines mois, j'ai enfin pu réaliser une robe qui me faisait de l'oeil depuis un moment, à savoir l'Aristo, patron créé par Nathalie, alias La Jolie Girafe ou On dirait des Vrais. Ce patron est original, de part son col bi-matière et/ou bicolore (au choix), ses poignets mousquetaires, et j'ai complètement craqué sur ses poches arrondies. Nathalie nous offre à travers ce patron la possibilité de réaliser en version sweat ou en version robe, et j'ai choisi de tester la robe. Pour moi, robe en molleton = robe doudou, sauf qu'avec l'Aristo, non seulement on a le confort mais on a également la classe car le rendu est franchement très sympa et original.

J'avais en stock un coupon de molleton bleu canard, provenant de chez Buttinette (ne cherchez pas, ils n'en ont plus dans ce coloris) que j'ai associé à une cotonnade de chez Eurodif et le mariage des deux me plaît pas mal. J'ai inséré un passepoil rose dans les poches, histoire de souligner leur jolie découpe.

Côté taille, j'ai coupé du L, et je pense qu'une taille en-dessous aurait largement été, d'autant que j'ai pas mal raboté ma robe au niveau de la couture milieu dos. Couture soit dit en passant très pratique, car elle permet d'ajuster au mieux le dos de la robe pour éviter l'effet sac, et quand a le dos cambré, on évite ainsi la fameuse poche au bas du dos bien souvent disgracieuse. J'ai aussi repris la robe au niveau de l'encolure car celle-ci avait tendance à être un peu trop lâche à mon goût, bref, la prochaine version sera en taille M, du coup, je pense que je me casserai moins la tête sur les réajustements !

IMG_0113

IMG_0110

IMG_0105

IMG_0107

IMG_0108

IMG_0109

 

IMG_0114

Je m'excuse pour la piètre qualité des photos, mais entre le temps pourri, les journées courtes et le manque de luminosité, je n'ai pas pu faire mieux, et si j'attends encore de pouvoir en faire de meilleures, ce blog va mourir d'inactivité !

IMG_0021

IMG_0023

IMG_0026

IMG_0027

Posté par benedicte0408 à 09:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :

05 janvier 2016

Swap des Ordures

Tout d'abord, je vous présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui commence: la santé avant tout, accompagnée de tous ces petits bonheurs qui embelissent le quotidien.

Pour attaquer l'avant dernière année qui me sépare de la quarantaine la vache ça passe vite, rien de mieux que de la haute couture ! J'avais loupé la 1ère édition du "swap des ordures". Le thème, offrir un cadeau bien pourri à une autre blogueuse, dans l'état d'esprit du cultissime film "Le Père Noël est une Ordure".

swapdesordures

Je n'ai pas eu à me creuser la tête bien longtemps, car pour moi, il était évident que mon sublime cadeau devait partir d'une simple serpillère.

images

Et celle qui a eu l'immense privilège ou la totale malchance de tomber sur moi, c'est Nolwenn, du blog By Corte. Il est évident que toute blogueuse tendance doit se parer de ses plus beaux atours pour aller jeter ses poubelles, alors je lui ai confectionné un magnifique gilet afin de pouvoir éblouir ses voisins lors de cette redondante besogne.

Pour ce faire, je suis partie sur un patron de tee-shirt basique, dans lequel j'ai taillé, un peu à l'arrache je dois l'avouer, un gilet sans manche. Pour l'embellir, je l'ai soigneusement bordé d'un joli biais dans l'esprit de noël, rouge à paillettes qui briiiiiille. Pour vous dire la vérité, j'en ai bavé, car la serpillère s'est révélée très capricieuse à coudre, elle se dédoublait tout le temps. Entre ça, et les paillettes qui se sont fait un plaisir de s'éparpiller un peu partout dans la maison et dans ma MAC, bref, n'est pas ordure qui veut, ça se mérite ma bonne dame !

Au final, cela donne ça:

IMG_0920

IMG_0921

IMG_0923

IMG_0925

Pour voir cette merveille portée, n'hésitez pas à aller voir cher Nolwenn, car elle vous offre une photo portée :) Comme je ne suis pas si méchante, je lui ai joins quelques douceurs à grignoter et quelques patrons de gentilles bébêtes à crocheter.

En retour, j'ai reçu moi aussi un chouette cadeau, et même qu'il n'est même pas moche et plutôt pratique, à savoir des chaussons de bottes ! Si ça c'est pas la classe ^^

IMG_0948

IMG_0949

IMG_0951

Elle m'a aussi envoyé un joli porte-monnaie qui a déjà trouvé sa place dans mon sac :) Merci Nolwenn, c'était un plaisir de faire ce swap avec toi !

IMG_0946

Posté par benedicte0408 à 12:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]