Après une longue coupure, je reviens sur la pointe des pieds, pour vous présenter deux robes d'été toutes légères.

Comme je suis toujours à la bourre une rebelle, je me suis enfin décidée à coudre un patron qui existe depuis plusieurs années, à savoir la jolie robe Centaurée de Deer and Doe. Après une rapide toile pour tester le tombé et la taille, je me suis vite décidée une première version dans un joli coton rouge à pois blanc. J'avais craqué sur ce tissu chez Eurodif, pour son petit côté vintage. Je n'ai pas rencontré de difficulté particulière pour réaliser l'assemblage du corsage avec insertion de passepoil entre les empiècements. Pour celles à qui ce type d'empiècement fait peur, rassurez-vous, en prenant le temps, tout se passe très bien ! La fermeture éclair invisible demande elle aussi un petit peu de patience, mais j'ai enfin trouvé la bonne technique et ça s'est fait tout seul. J'ai eu l'idée de rajouter un petit ruban de dentelle sur le bas de la robe, pour accentuer le petit côté rétro de celle-ci.

Sur les photos, certaines remarqueront peut-être deux pressions étoilées au dos de la robe sous les bretelles. Pour faire joli pensez-vous ? Et bien c'est surtout pour cacher le genre de boulette dont je suis experte, à savoir faire un trou avec le ciseau au moment d'ajuster la longueur des bretelles. Du coup, on se triture les méninges pour trouver une façon de cacher la misère...

IMG_0309

IMG_0311

IMG_0312

IMG_0316

IMG_0318

IMG_0229

IMG_0233

IMG_0234

J'ai tellement aimé la légèreté de ce modèle, idéale et top confort à porter pendant les chaudes journées d'été, que j'en ai bien vite réalisé une deuxième. Pour cette seconde version, j'ai voulu encore plus de légèreté, en utilisant une espèce de coton très souple et fluide, type viscose, mais en plus épais, bref, ce coupon dort dans mon placard depuis des années, donc provenance tout aussi inconnue que sa composition. Mais malgré ça, ce tissu est d'un confort absolu, et je suis assez fière car j'ai réussi à optimiser ce petit coupon en cousant une Centaurée et dans les chutes, une Joueuse de MLM Patrons, qui fera l'objet d'un prochain billet. Pour égayer cette version, j'ai inséré un passepoil jaune soleil (fait maison) dans les empiècements du corsage et utilisé le même biais pour les bretelles. Fermeture invisible posée "finger in the noose", grâce à ma super technique (qui n'est en fait que le mode d'emploi du pied à FE invisible, merci encore Nolwenn de me l'avoir gentiment envoyé). Pour le bas de la robe, j'ai eu envie de tester un point fantaisie de ma MAC, et ça a plutôt pas mal fonctionné, je suis fan du résultat.

IMG_0302

IMG_0305

IMG_0306

IMG_0308

IMG_0252

IMG_0255

Côté taille, j'ai pris le 46, en me basant sur la mesure de mon tour de poitrine. Certains trouveront peut-être que ces robes sont un peu larges à la taille, mais quand on a comme moi un petit bidon au-dessous et surtout au-dessus du nombril, on est obligé de faire large, au risque de vite tomber dans un résultat "femm enceinte"...

IMG_0260

Tout allait bien lors de cette séance photo, jusqu'à ce que mon regard se pose sur le tricycle de mon petitou... Comme dit une célèbre marque de vêtements pour enfants "à quoi ça sert d'avoir des vêtements si on peut rien faire dedans !!!".

IMG_0246

IMG_0247

La fin de ce billet amène avec lui la fin de ma réputation si encore j'en avais une et si jamais mes enfants tombent sur ces photos, la fin de toute crédibilité à leurs yeux ^^