Cela fait un bon moment que je ne vous ai pas présenté de vêtements par ici, non pas parce que je n'en ai pas fait, mais parce que au choix, rayez la mention inutile je couds des basiques qui à mon sens n'ont pas grand intérêt à être montrés ici / je fais de belles ratades /je n'arrive pas à prendre une photo potable de mes cousettes / je cours après le temps un peu, beaucoup, passionément... Bref, il faut faire des choix des fois, et ces derniers temps, j'avoue ne pas avoir eu trop envie de me mettre devant l'appareil photo ou l'ordi (et encore moins pour faire des photos depuis qu'une bourrique de coiffeuse m'a ravagé les cheveux et que j'ai les boules dès que je me vois dans un miroir...).

J'en reviens à mes moutons, ou plutôt à mes fleurs. Sylvie a lancé un petit défi sur Instagram, à savoir coudre sur le thème des fleurs. Je participe rarement aux défis (toujours la peur de ne pas être dans les temps), mais lorsque j'ai vu son appel pour ce joli #défifleuri, il se trouve que j'étais justement en train de coudre ma petite robe d'été à col en V dans un petit tissu à fleurs, j'ai donc profité de l'occasion pour participer.

Cette robe est un en premier lieu un sacré défi avec moi-même. Pour la réaliser, je suis en effet partie d'un patron maison, ce qui est une grande première. J'ai eu la chance de faire la connaissance il y a quelques mois de Geneviève, qui m'a aidé à créer mon patron de base pour le buste et pour la jupe. J'ai donc un patron parfaitement adapté à mes mensurations, qui me permet maintenant de voir d'un seul coup d'oeil si un patron se rapproche de ma morphologie ou pas.

J'ai donc pris mon patron de base, et adapté un col en V sur celui-ci. J'ai également adapté les emmanchures afin d'être à l'aise. Pour le bas de la robe, j'ai honteusement copié la forme de la robe Belladone , ma robe chouchou de Deer and Doe. J'ai donc mis une ceinture, des poches et deux plis plats sur l'avant. J'ai soigné les finitions. Les poches ainsi que la fermeture éclair invisible sont bordées de biais. J'ai préféré une finition avec une parementure plutôt qu'un biais à l'encolure. En parlant de fermeture invisible, j'ai enfin réussi à en poser une de façon vraiment invisible (youpi tralala triple salto avant ^^). Les emmanchures sont finies avec un biais maison, réalisé dans le même tissu que la robe. J'ai trouvé ce tissu à Eurodif au passage.

Moi qui ai toujours eu peur de modifier les patrons, je me prends d'un réel plaisir aujourd'hui à m'attaquer au patronage, à tester, faire des toiles, réajuster, bref, je m'éclate :)

Place aux photos (et ma sale tête, désolée, trop de fatigue en ce moment).

IMG_0013

IMG_0007

IMG_0003

IMG_0005

IMG_0006

IMG_0008

IMG_0009

IMG_0014

IMG_0011

IMG_0016

IMG_0017

IMG_0020

IMG_0024

IMG_0026

IMG_0027

IMG_0031

IMG_0032