Cette année, c'est l'année des garçons, et des petits Paul apparemment, puisque j'ai eu deux bébés nés à 1 mois d'intervalle et qui portent ce doux prénom.

Pour le premier, j'étais partie sur l'idée d'une couverture, et ce cadeau plaisant bien aux parents et durant dans le temps grâce à ses dimensions généreuses (80 x 120), j'ai à nouveau réitérer, tout en utilisant une nouvelle image de la talentueuse Créenfantin. Ce dessin de pirate me faisait de l'oeil depuis fort fort longtemps, alors les vacances arrivant, je me suis dit que j'aurai largement le temps de la réaliser.

Il m'a tout d'abord fallu adapter le dessin aux dimensions voulues. Pour cela, j'ai joué ma faignante je n'ai pas eu le courage de redessiner le motif, j'ai donc agrandi encore et encore à la photocopieuse jusqu'à obternir les dimensions voulues. Ensuite vient le douloureux choix des tissus, je dis douloureux car c'est à chaque fois pour moi une occasion de me faire des noeuds au cerveau ("en même temps, si tu avais moins de tissus, tu te prendrais moins la tête", j'entends mon homme d'ici !). Les tissus viennent donc de mon inépuisable stock, tous de provenance diverses et variées depuis le temps que je les ai, tu parles que je ne m'en souviens plus

Pour créer les motifs, j'ai utilisé du thermocollant double face, mais très fin cette fois, histoire d'avoir au final une couverture toute en légèreté. Bien m'en a pris, le thermocollant et sa feuille de papier qui le recouvrait étaient bien transparents, ce qui fait que j'ai juste recopié le dessin dessus avant de thermocoller mes tissus et une fois de plus, j'ai royalement inversé les motifs tssss, j'y arriverai un jour, j'y arriverai.

Je n'ai pas compté mes heures mais si on l'on récapitule: thermocoller les tissus, découper les tissus, les coller sur le tissu qui fait office de support pour la couverture et les kilomètres de point bourdon, elle m'aura pris du temps cette couverture ! D'autant qu'à peine j'avais commencé, je tombais en panne de fil pour faire le pourtour des vagues. Heureusement, cela ne m'a pas empêché de finir tous les autres appliqués, car j'ai mis deux jours à en trouver les joies d'habiter à la campagne.

Pour terminer, les yeux du pirate et de l'oiseau, ainsi que la bouche du pirate sont réalisés à l'encre pour textile, et l'envers de la couverture est un polaire doudou tout doux et tellement pelucheux que t'en fous dans toute la baraque quand tu le découpes et le couds ensuite, un vrai bonheur !

Malgré le temps passé, et le fait qu'au bout de quelques heures de point bourdon, je ne pouvais plus voir celui-ci en peinture, j'adore le résultat et j'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser cette couverture. J'espère qu'elle plaira au petit Paul à qui je vais l'offrir vendredi (enfin surtout à sa maman, car lui, à part manger et dormir, je ne crois pas qu'il ait d'autres préoccupations pour le moment ^^).

Je me suis un peu lâchée sur les photos j'avoue...

Photo 1960

Photo 1962

Photo 1982

Photo 1970

Photo 1976

Photo 1977

Photo 1973

Photo 1979

Photo 1980

Photo 1969